La Chica en solo | Concert

Une version intime du répertoire de La Chica lors d’une représentation unique au Bastion avec la version solo de son projet musical le jeudi 14 mars 2024.

En proposant un collage de textures sonores, empruntées à son héritage traditionnel et diverses influences modernes, La Chica réunit deux mondes : Europe et Amérique Latine. 

La troupe de danse La Meute rejoindra La Chica pour proposer une création unique. Pour l’occasion, Christelle Pinet a créé une chorégraphie sur le morceau «La Loba» qui fait écho à La Meute pour ce qu’il raconte et l’énergie qui s’en dégage.

Dans le cadre de « Une semaine avec La Chica» porposée par La Rodia à partir du 11 au 15 mars. 

Jeu. 14 mars 2024
Ouverture des portes : 20h00
Concert : 20h30
Le Bastion, 16 avenue Arthur Gaulard, 25000 Besançon

10€ (tarif plein) / 7€ (tarif réduit adhérent·es utilisateur·rices & carte Rodia)

Billetterie par ici !



La Chica

« En Amérique latine, nous parvenons tant bien que mal à vivre et concevoir un monde où les valeurs s’exaltent dans la vigueur communicative d’une réalité multiculturelle » cette réalité décrite par Carlos Fuentes résume la signature du projet crée par Sophie Fustec : La Chica.

Puisque c’est bien de cette « réalité multiculturelle » entre l’Amérique Latine et la France, entre Paris Belleville et le Venezuela, que naissent ses compositions, ses paroles et son style. 

À travers sa musique, La Chica réunit ces deux mondes en proposant un collage de textures sonores, empruntées à son héritage et à diverses influences modernes, tout en cassant les codes établis. C’est autour du piano et des claviers que s’est créé son univers, mélangeant habilement ses inspirations classiques, son amour pour Debussy avec la profondeur des nappes de synthés analogiques. Sans déguisements, elle transmet une émotion à l’état brut, entre pensées abstraites et introspection poétique. 


La Meute

Suite à la crise sanitaire qui a fortement impacté l’activité de l’association Grand écART, et après avoir proposé diverses expériences dans l’espace public pour pallier les restrictions (cours, vidéo/danse, boum flash), Christelle Pinet a créé La Meute

Ce groupe de danseuses, principalement composé d’élèves de l’association, se réunit régulièrement à Besançon pour des performances déambulatoires en coeur de ville. Durant ces parenthèses dansées, les danseuses investissent des espaces prédéfinis afin de leur donner une dimension poétique. Le déplacement entre chaque lieu se fait en groupe, adoptant ainsi la forme d’une meute.


Autres articles